ECONOMIE
De nouveaux projets de conservation de l'eau vont être construits dans le Xinjiang
        
2019-02-20 14:43 | le Quotidien du Peuple en ligne

La vaste région autonome ou?ghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) va accélérer la construction d'importants projets de conservation de l'eau afin d'accro?tre et de mieux allouer les ressources en eau et de stimuler le développement économique, ont annoncé des responsables et des experts locaux.

? Le Xinjiang conna?t une grave pénurie de ressources en eau, qui ont été surexploitées et qui nécessitent une meilleure gestion ?, a déclaré Li Gengsheng, directeur du bureau régional des ressources en eau.

La région, a-t-il précisé, envisage ainsi de lancer trois grands projets de conservation de l'eau le long des rivières saisonnières dans le sud du Xinjiang cette année afin d'accro?tre et de mieux réglementer l'approvisionnement en eau à usage industriel et agricole, et de contribuer à réduire les risques d'inondation.

De son c?té, Shohrat Zakir, président de la région, a annoncé en janvier que le Xinjiang accélérerait la construction de projets clés de conservation de l'eau cette année, l'eau étant une ressource naturelle et économique essentielle. D'après le bureau, le nombre de réservoirs dans le Xinjiang a atteint 543 l'année dernière, contre 19 seulement en 1978.

Comme l'a souligné Chen Xi, directeur adjoint de la branche du Xinjiang de l'Académie chinoise des sciences, les projets de conservation de l'eau, tels que les réservoirs, sont cruciaux pour le développement du Xinjiang, car les changements climatiques ont rendu plus irrégulières et imprévisibles les approvisionnements en eau en provenance des monts Tianshan et Kunlun.

De nombreuses rivières du sud du Xinjiang, qui prennent leur source dans les montagnes, coulent en abondance chaque année lorsque la neige des hautes terres commence à fondre au printemps, mais elles restent sèches les autres saisons en raison des faibles précipitations et du taux élevé d'évaporation. Cela a pour conséquence que les gens manquent d'eau quand ils en ont besoin, comme pendant les saisons d'irrigation. De même, a souligné M. Chen, la lutte contre les inondations chaque année est aussi devenue un fardeau pour les habitants.

Le Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, est l'une des régions les plus sèches du pays et ses ressources en eau sont extrêmement déséquilibrées, environ 93% se trouvant dans le nord-ouest de la région, ce qui signifie que l'approvisionnement en eau du sud-est du Xinjiang, déjà touché par la pauvreté, a toujours été un défi.

Avoir un approvisionnement en eau stable et suffisant est le fondement de la relance de l'économie locale, a ajouté M. Chen, car cela jouera également un r?le important en aidant les agriculteurs des zones rurales du sud du Xinjiang à sortir de la pauvreté, l'efficacité de l'irrigation étant considérablement améliorée.

De son c?té, a rappelé M. Li, y a encore des villageois du Xinjiang qui n'ont pas accès à de l'eau potable, mais les projets de conservation de l'eau devraient fournir de l'eau potable à 360 000 personnes vivant dans la pauvreté.

0
 
网站地图 太阳城亚洲 澳门大三巴赌场 申博代理开户 申博会员登入
申博游戏手机下载 太阳城在线存款登入 申博138官网登录 申博菲律宾太阳城33网
太阳城手机版 百家乐 申博娱乐官网 澳门金沙娱乐场
澳门博彩公司 太阳城申博 申博太阳城注册 申博娱乐网
太阳城会员登入 申博游戏网址 申博客户端下载 申博官网