MONDE
La plupart des derniers combattants de l'EI en Syrie sont des ressortissants irakiens, selon le PM irakien
        
2019-02-20 09:36 | French.xinhuanet.com

BAGDAD, 19 février (Xinhua) -- Le Premier ministre irakien, Adel Abdul Mahdi, a déclaré mardi que la plupart des combattants de l'Etat islamique (EI) subsistant en Syrie étaient des ressortissants irakiens, affirmant que les forces irakiennes suivaient de près la situation à l'intérieur de la Syrie.

"Nous attendrons et surveillerons les mouvements en Syrie, et on suppose que les combattants de Daech (autre nom de l'EI) se rendront et (que) la plupart d'entre eux sont des ressortissants irakiens", a déclaré M. Abdul Mahdi lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion hebdomadaire de son cabinet.

"Nous allons porter un coup dévastateur pour les empêcher (les combattants de l'EI) d'avoir un impact sur la situation de sécurité en Irak", a déclaré M. Abdul Mahdi sans donner plus de détails sur cette frappe.

L'Irak est préoccupé par les développements des combats en Syrie voisine, pays qui est en passe d'être éliminée le dernier bastion du groupe extrémiste EI près de la frontière entre la Syrie et l'Irak.

Les forces de sécurité irakiennes et les brigades paramilitaires Hashd Shaabi sont déployées à la frontière entre la Syrie et l'Irak, laquelle s'étend jusqu'à près de 600 km à l'ouest des provinces de Ninive et d'Anbar.

Cette longue frontière entre les deux pays est depuis longtemps utilisée par des groupes insurgés et des combattants de l'EI pour assurer un soutien logistique et mener des attaques transfrontalières en Irak, depuis l'invasion de ce pays sous commandement américain en 2003.

Par ailleurs, M. Abdul Mahdi a réaffirmé qu'il n'y avait pas de base militaire de troupes étrangères dans son pays, et que toutes les bases militaires en Irak étaient des bases irakiennes, même si elles peuvent accueillir des experts militaires et formateurs étrangers.

"Toutes les bases militaires dans ce pays sont des bases irakiennes, et il n'y a aucune base militaire étrangère", a indiqué M. Abdul Mahdi.

La semaine dernière, M. Abdul Mahdi a confirmé lors de sa rencontre avec le ministre américain de la Défense par intérim, Patrick Shanahan, en visite à Bagdad, que l'Irak "n'acceptera pas de bases étrangères sur le territoire irakien", selon un communiqué du bureau de M. Abdul Mahdi.

Plus de 5 000 soldats américains sont déployés en Irak pour soutenir les forces irakiennes dans la bataille contre les combattants extrémistes de l'EI. Ces troupes font partie de la coalition internationale menée par les Etats-Unis qui a également mené des raids aériens contre des cibles de l'EI en Irak et en Syrie.

0
 
网站地图 菲律宾申博开户 申博手机下载版 澳门百家乐 申博app下载
申博提款最快登入 菲律宾申博在线代理开户 申博菲律宾太阳城5588登入 申博账号注册登入
菲律宾申博开户 真钱百家乐 盛618官网 申博
百家乐登入网址 百家乐娱乐登入 真人百家乐 百家乐
太阳城代理 申博会员登入 申博网址 澳门博彩公司